AGNEW Paul - Oscar Ortega

Concert


Jean de La Fontaine, l'homme ou le poète


Musiques sur des textes de Jean de la Fontaine

Retour

Jean de La Fontaine, l'homme ou le poète
Musiques sur des textes de Jean de la Fontaine


Ensemble

Chœur et orchestre des Arts Florissants


Distribution

Juliette PERRET, soprano
Violaine LE CHENADEC, soprano
Maud GNIDZAZ, soprano
Sean CLAYTON, haute-contre
Yann ROLLAND, haute-contre
Jonathan SPICHER, haute-contre
Bastien RIMONDI, taille
Michael-Loughlin SMITH, taille
Benoît RAMEAU, taille
Simon DUBOIS, basse
Christophe GAUTIER, basse


Programme

Pascal COLLASSE - Astrée, prologue

Nouvelles Poésies spirituelles et morales

Le loup et l'agneau (Fable VI, sur l'air "Réveillez-vous"

Jean-Baptiste LULLY - La grotte de Versailles

extraits

Nouvelles Poésies spirituelles et morales

Le cerf se mirant dans l'eau (Fable XXII sur l'air: "Je fais souvent résonner ma musette")

Michel LAMBERT - Tout l'Univers obéit à l'Amour

Comment décrire, comment résumer une personnalité aussi controversée, aussi contradictoire que celle de Jean de la Fontaine ? Marc Fumaroli relève ce défi en quelques mots, dans sa biographie du poète (1997) :

De tous les écrivants français, La Fontaine est le plus continument populaire de tous, le plus loué, mais aussi le plus inclassable, le plus fuyant, le moins respectable de nos dieux littéraires. 

Sur son épitaphe écrite de sa propre main, nous percevons un peu mieux le conflit qui tiraille La Fontaine entre son immense talent et son incapacité à mener à bien ses affaires et son œuvre. Les dernières lignes sont particulièrement éloquentes, formulées avec cet humour qui lui valut une part de sa renommée :

Jean s’en alla comme il était venu, Mangeant son fonds après son revenu; Croyant le bien chose peu nécessaire. Quant à son temps, bien sçut le dispenser: Deux parts en fit, dont il soulait passer L’une a dormir, et l’autre a ne rien faire. 

Né dans une famille de la haute-bourgeoisie, aisée sans être fortunée, La Fontaine semble avoir mené son existence sans la moindre ambition, dépensant l’argent de son père dans un mariage de raison plus que d’amour, ne remplissant sa charge ou ne travaillant que lorsque le besoin s’en faisait sentir. Il donne l’impression d’un homme au talent prodigieux mais mû par quelque vague ambition de devenir un poète sérieux et reconnu, mais qui, vers la fin de sa vie, a été célébré pour les formes littéraires qu’il trouvait les plus faciles et dans lesquelles il avait la plus grande aisance : les contes et les fables.

Pour tenter de refléter cette vie faite de flânerie, notre concert s’ouvre et se referme par des extraits de l’opéra Astrée, dont La Fontaine écrivit le livret et Pascal Colasse la musique. Nous retrouvons des versions des Fables dans des mises en musique de Clérambault et nous aborderons la relation de La Fontaine avec Fouquet pour qui il manifesta une indéfectible loyauté malgré l’impitoyable dureté de la condamnation royale. Bien que La Fontaine prit violemment parti contre Jean-Baptiste Lully, il fut mis en musique par le beau-père de ce dernier, Michel Lambert, et apprécia les amitiés littéraires de Molière, de Boileau ainsi que de Racine. La partie musicale de notre concert est ponctuée par la lecture de lettres et de poèmes illustrant les principaux événements de la carrière de La Fontaine à travers les années, dont notamment le testament qu’écrivit Maucroix, son ami d’école qui fut aussi son confident toute sa vie durant :

"Sous quelque point de vue qu’on l’envisage, soit que l’on considère en lui l’homme ou le poète, On peut dire que ce fut un de ces hommes rares, que la nature laisse quelquefois tomber de son sein pour consoler de l’existence d’une infinité d’êtres inutile." (Jacques-André Naigeon, Eloge de la Fontaine, 1774)

 Paul Agnew

Prochaines dates

Paris / France
Philharmonie de Paris / Cité de la Musique, Salle des concerts

  • mardi 2 novembre 2021, 20h30
Acheter mes billets

Singapour / Singapour
SOTA Concert Hall

  • lundi 8 novembre 2021
  • mardi 9 novembre 2021

Dates passées

Saison 2020-2021

Saint-Michel-en-Thiérache / France
Abbaye

  • dimanche 4 juillet 2021, 15h30

Médias associés

  • Vidéos Vidéos
    1 vidéos
  • Vidéos Vidéos
    0 albums
  • Vidéos Vidéos
    2 audios
  • Vidéos Vidéos
    0 partitions
  • Vidéos Vidéos
    2 textes
Chargement des médias associés...